Tue07222014

Last update10:16:45 PM GMT

Back Crise Ivoirienne Presse Nationale Autres Journaux Fatou Bensouda affirme que les charges contre Gbagbo seront confirmées

Fatou Bensouda affirme que les charges contre Gbagbo seront confirmées

  • PDF
Cote d'Ivoire: La procureure Fatou Bensouda

 Au terme d'une visite de 48 heures à Abidjan en Côte d'Ivoire à la recherche d'informations complémentaires sur l'ex-président ivoirien, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda a affirmé en présence de la presse ce samedi que les charges contre Laurent Gbagbo seront confirmées.

Nous avons demandé à faire appel de la décision des deux juges de la CPI demandant plus de preuves complémentaires. Avec les preuves que nous avons et le travail de notre équipe sur le terrain ici en Côte d'ivoire, nous sommes confiants que les charges contre Monsieur Gbagbo seront confirméesa déclaré la procureure de la CPI.

Consciente du fait que le peuple ivoirien veut que la lumière soit faite sur les crimes de 2002et ceux de 2010, Fatou Bensouda rassure que les enquêtes entamées sur ces périodes se poursuivent.

A l'en croire, personne ne sera épargné, même les partisans de l'actuel président ivoirien Alassane Ouattara.

«Je comprends la frustration de certains devant le rythme de la justice internationale qui parait lent mais il faut laisser la justice faire son travail et prendre le temps voulu pour le faire bien. Dès que le juges de la CPI déciderons sur la base de la loi et des preuves de demander l'arrestation et la remise à la cour d'un autre suspect, cette personne devra répondre de ces accusations devant la justice,» a-t-elle averti.

Le cas de l'épouse de l'ex-première dame a été évoqué par la procureure de la CPI auprès des autorités durant son séjour ivoirien. Fatou Bensouda a confié à la presse qu'elle leur a rappelé leurs obligations à exécuter dans les plus brefs délais possibles les demandes de coopération.

« Cette obligation inclut les mandats d'arrêt et demandes de remise à la cour émis par les juges de la CPI dans le cadre de nos enquêtes et poursuites. Cela vaut pour le mandat existant contre Madame Simone Gbagbo ainsi que pour tout autre suspect dans l'avenir » a insisté Fatou Bensouda, précisant par ailleurs que l'Etat de Côte d'Ivoire a le droit de défier la CPI concernant Simone Gbagbo en voulant la juger sur place.






Source: Koaci.com

Cote d'Ivoire : l'Actualité en direct sur Abidjan Tribune

Add comment


Security code
Refresh